CLOSE'

Don du sang : fin de la discrimination pour 2022

L'Assemblée nationale a voté un amendement autorisant les hommes gays et bis à donner leur sang dans les mêmes conditions que les hétéros. La mesure doit entrer en application en 2022.

Les parlementaires ont levé la durée d'abstinence toujours demandée aux hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (HSH).

Actuellement, pour pouvoir passer la sélection de l'Établissement français du sang, les HSH doivent avoir respecté une période d'abstinence de quatre mois, excluant de fait bon nombre d'entre eux.

Selon le gouvernement, le risque résiduel du VIH chez les donneurs de sang a considérablement diminué ces dernières années. Santé Publique France l'évalue désormais à 1 sur 11,6 millions de dons. Ainsi, un nouveau questionnaire non discriminant sera proposé aux donneurs.

Visuel : source Etablissement du sang français

Bruno Delangre
Date de parurtion : 15/06/2021
guide établissements guide établissements santé le coin des assos